Sélectionner une page

N’importe qui joue au tennis connait le problème des cordages qui cassent à répétition. Pour les compétiteurs, la casse est encore plus fréquente. Il faut rajouter à ça qu’un cordage en monofilament à une durée effective de 10h et qu’il doit être coupé maximum après 20h de jeu. Quand vous êtes un vrai passionné comme moi, 20 heures c’est peu, et si vous êtes sensible à la perte de tension de votre corde, il vous faudra couper la plupart du temps aux alentours de 10 heures.

Je suis un joueur classé en milieu de 3ème série et je corde pour moi et mon frère depuis plus de 15 ans maintenant. C’est d’ailleurs sa faute si je m’y suis mis, il a été un bon joueur de niveau régional plus jeune, et avec son jeu à base de lift, sa fréquence de casse dépassait l’entendement, c’est pourquoi mes parents nous ont offert notre première machine à corder manuelle.

Je corde maintenant sur une électrique et je trouve qu’il manquait un bon guide en français pour s’y retrouver. C’est maintenant chose faite.

Comment bien choisir sa machine à corder ?

Devenue incontournable voire même indispensable pour de nombreux adeptes du tennis, la machine à corder les raquettes représente un réel investissement, non seulement sur le plan financier mais également d’un point de vu pratique car en effet celle-ci aura forcement une influence sur votre jeu. C’est pour cela que le choix de votre machine ne doit surtout pas être prit à la légère. Efficacité, robustesse, prix, prise en main, etc …  aucun paramètre ne doit être laissé au hasard, et pour cela il vous faudra comparer différents modèles de machines mais également savoir quel type de machine est fait pour vous ? ( manuelle ou électrique).

Si tout cela peut paraître assez abstrait au début, après vous être informé sur le sujet, tout vous semblera plus clair et grâce à ce guide d’achat soyez certain de trouver votre bonheur parmi les différents modèles de machine à corder.

 

Apprendre à corder une raquette de tennis ?

Une fois que vous avez trouvé la machine de vos rêves, son fonctionnement peut, au départ, s’apparenter à un véritable casse-tête. En effet pour quelqu’un ne s’étant jamais servi d’une machine à corder, au premier abord cela peut sembler assez compliqué. Cependant comme dans toute activité l’apprentissage et surtout la pratique sont la clé de la réussite. Qu’elles soient manuelles ou bien électriques, les machines à corder disposent à peu près du même mode opératoire qui vise à faire passer les cordes dans la raquette et à régler leur tension selon nos préférences. Si cet exercice peut être long au début, notamment avec les machines manuelles, à force de s’exercer les gestes deviennent des réflexes et le temps d’exécution se réduit naturellement.

En vous appliquant et en effectuant bien les étapes à suivre, vous êtes garantit de devenir un as du cordage de raquette.